Marc Binggeli - Hypnothérapeute diplômé - reconnu ASCA - Lausanne

Hypnose conversationnelle avancée : de quoi s’agit-il ?

Hypnose conversationnelle avancée : de quoi s’agit-il ?

L'hypnose conversationnelle est avant tout une forme de thérapie, une technique de thérapie brève focalisée sur le problème et sa résolution, et non sur la transe hypnotique.
hypnose conversationnelle

L’hypnose conversationnelle n’est pas une forme de langage mais une forme de thérapie largement différente de l’hypnose classique

De multiples intentions bien différentes

Les phénomènes hypnotiques sont connus depuis longtemps et ont été utilisés dans de nombreux contextes et avec de multiples intentions bien différentes.

L’hypnose de spectacle et l’hypnose de rue sont destinées à amuser le public et à démontrer le pouvoir de notre esprit.

L’hypnose est utilisée en médecine, par exemple pour pouvoir procéder à des opérations sans anesthésie médicamenteuse.

Certaines techniques de coaching (la PNL par exemple) utilisent des principes d’hypnose afin de stimuler l’imagination et dépasser des obstacles.

Des politiciens, le marketing et certains vendeurs ont également repris des principes de l’hypnose pour les détourner à leurs fins et tenter de nous manipuler.

L’hypnose classique (éricksonienne ou elmanienne)

L’hypnose classique, quant à elle, est issue de l’observation des séances du célèbre psychiatre américain Milton Erickson, donc avec une intention clairement thérapeutique. Les observateurs ont remarqué que le Dr Erickson avait certaines façons de procéder qui revenaient fréquemment, ce qui a permis de les “structurer” en techniques hypnotiques : régression, revivification, réconciliation de parties, imagerie dirigée, symbolisme, confusion, métaphores, histoires emboitées, suggestions post-hypnotiques, etc. Certaines formes de langage particulières ont également été formalisées dans le “Milton modèle”.

Mais hypnose n’est pas synonyme de thérapie. Il ne suffit pas de mettre quelqu’un en transe et de lui répéter des suggestions pour modifier la volonté et les croyances d’un individu. Loin de là !!!

Cela a certes un impact dans un terrain où les croyances ne sont pas fermement ancrées, et nous pouvons fort nous trouver manipulés à acheter plutôt tel ou tel produit par une publicité bien construite, répétées à des moments où nos défenses sont basses (au milieu d’un film ou le long d’un trottoir par exemple).

La relaxation n’est pas non plus un prérequis à la transe hypnotique. Vous aurez probablement remarqué que c’est davantage dans les moments émotionnels que nos changements les plus profonds vont se produire (apprentissage d’une leçon de vie). Le traumatisme se trouve tout au bout de cette échelle, avec un changement instantané de notre réalité, malheureusement pas encore clôturé par un apprentissage.

Un(e) client(e) venant dans un cabinet d’hypnothérapie arrive avec un problème qu’il/elle n’a pas réussi à résoudre consciemment par la volonté, et donc les croyances et autres éléments provoquent ce qui se traduit concrètement par un problème dont les racines sont bien enfouies hors de portée de la conscience. Hors de portée car un certain nombre de boucles de pensées mentales nous empêchent de sortir du problème. On tourne en rond, on ressasse toujours les mêmes éléments, il n’y a pas de sortie visible. Et on a de la peine à suivre les suggestions de relaxation, voir pas du tout envie. On veut voir son problème disparaître !!!

L’hypnose conversationnelle

L’hypnose conversationnelle stratégique est avant tout une forme de thérapie. Une thérapie brève et focalisée.

Pas de relaxation, pas de script, pas de techniques d’induction et d’approfondissement, pas de formes de langage élaborées, pas de voix hypnotique, pas de lévitation du bras, pas de suggestions plus où moins adaptées et acceptées, pas de résistance !

Contrairement à ce qui se fait en hypnose classique où l’accent est mis sur la transe hypnotique de notre client, l’entier de la séance d’hypnose conversationnelle est focalisé sur la thérapie. Il s’agit de guider le client par des questions naturelles pour lui permettre de chercher des informations qui ne sont pas normalement accessibles (donc inconscientes), en suivant le fil de ses symptômes et croyances, pour finalement lui permettre de conscientiser les conflits… et les résoudre.

Aller chercher des informations inconscientes, les ramener et les traiter, puis retourner chercher la suite provoque ce que les hypnologues appellent un “fractionnement hypnotique” qui a pour effet de permettre d’accéder naturellement à des pensées toujours plus profondes.

Il n’est pas rare que lorsque l’entier du problème est résolu, testé et validé comme tel, notre client se sente tellement libéré et serein qu’il poursuive spontanément vers une transe positive qui va lui permettre d’intégrer toutes les révélations et nouveautés, de tisser de nouveaux liens mentaux qui vont donner encore davantage de solidité à la réorganisation de sa réalité.

Avantages de l’hypnose conversationnelle

Cette focalisation de l’hypnose conversationnelle sur les éléments inconscients qui maintiennent le problème, couplée avec les feed-back constants du client, permettent de l’amener précisément là où se trouvent les racines du problème, conscientiser ces éléments jusque là inconscients, et stimuler nos capacités à trouver des solutions hors de la boucle qui nous enfermait dans l’espace du problème.

Pas étonnant que les résultats obtenus en appliquant ces principes soient nettement plus rapides qu’une thérapie stimulant l’inconscient “à l’aveugle”, et infiniment plus encore que les formes de thérapies cognitives visant à nous entraîner à de nouveaux comportements ou à remonter patiemment le long de notre récit de vie pour tenter d’identifier l’événement initial et le reconsidérer.

Contrairement à une croyances répandue (et entretenue), une thérapie efficace et durable n’a pas besoin de durer des années si elle est appliquée avec précision là où ça fait mal, là où se trouve le vrai problème. C’est d’ailleurs bien souvent un événement tout aussi bref qui a provoqué un profond bouleversement dans notre vie, preuve que nos croyances peuvent se réorganiser très rapidement si l’on agit au bon endroit ! Et c’est là à mon avis toute la force de l’hypnose conversationnelle par rapport aux autres techniques thérapeutiques.