Marc Binggeli - Hypnothérapeute diplômé - reconnu ASCA - Lausanne

Hypersensibilité émotionnelle et hypnose conversationnelle avancée

Hypersensibilité émotionnelle et hypnose conversationnelle avancée

Comment gérer avec l'hypnose conversationnelle les aspects de l'hypersensibilité posant problème, que ce soit les émotions envahissantes, l'image de soi, et les relations avec les personnes importantes de notre vie.
hypnose lausanne

On dit que l’hypersensibilité est un don, mais que ce don est souvent difficile à gérer

La personne hypersensible se sent souvent incomprise, elle est comme une éponge et ressent fortement les émotions des autres, le positif comme le négatif. Ces affects peuvent prendre parfois tellement de place à l’intérieur qu’il devient difficile d’en gérer les effets.

  • Tout nous touche, nous atteint, nous émeut, nous submerge physiquement et l’on a besoin de temps seul(e) pour recharger nos batteries émotionnelles (ce qui est parfois mal compris) ;
  • Nous avons une vision idéale de la vie et un besoin d’authenticité, d’engagement total ; on ne supporte pas l’injustice et la méchanceté ;
  • On pleure pour un rien, on rit facilement, on peut monter très haut et redescendre tout aussi brutalement ;
  • On se sent différent(e), artiste, marginal(e), écorché(e), inadapté(e), incompris(e) ;
  • Nos blessures d’abandon, de rejet ou de trahison restent vivaces et l’on se protège par un besoin de contrôle qui peut blesser ceux que l’on aime (soit l’exact opposé de ce que l’on désire profondément) et nous créer de l’anxiété ;
  • On fait preuve d’une totale empathie et d’une excellente intuition, mais nous avons de la peine à installer des limites ; les conflits nous rendent anxieux et nous épuisent ;
  • On doute de trouver un jour sur cette terre l’âme qui saura nous comprendre ou du moins nous accepter tel que l’on est ;
  • Alors on essaie vainement de changer pour être accepté(e) ou pour moins souffrir de notre différence, on endosse un personnage “aimable”, un métier “classique” qui ne fait aucun sens (et nos émotions nous le font sentir), on perd en confiance en soi, on veut sauver autrui et il n’est pas rare que tout ceci nous amène dans une situation de dépendance affective.
  • Heureusement que l’hypersensibilité contient en elle-même les ressources pour travailler sur soi et apprendre à se dégager progressivement de nos croyances limitantes, de nos comportements sociaux, de notre métier vive de sens, pour retrouver notre total épanouissement.

Ce portrait vous parle-t-il autant qu’à moi ?

Les émotions, ces messagers souvent mal compris

Une émotion est un message de notre corps, on ne peut les déclencher par notre volonté, leur origine a son siège dans notre inconscient. On peut considérer que c’est une façon pour notre inconscient de faire savoir que ce que l’on vit et pense est bon pour nous, en accord avec nos valeurs profondes, ou pas. C’est une forme de communication très précieuse pour les hypersensibles car forcément authentique.

Notez également que cette communication n’est pas uniquement destinée à notre propre usage. Elle est également un moyen de communication d’humain à humain, voire de mammifère à mammifère. La peur est contagieuse, dit-on, mais pas seulement. A l’heure où les neurosciences permettent des découvertes impressionnantes sur le fonctionnement de notre cerveau, les scientifiques ont validés l’existence des “neurones miroirs“, autrement dit notre capacité innée à ressentir (et reproduire) les émotions d’autrui. Tout ceci fait sens pour assurer la cohésion du groupe, ainsi que sa survie.

La personne présentant une hypersensibilité émotionnelle comprend instinctivement cette forme de langage, ou plutôt elle s’est refusée à se fermer à ce type de communication. Comprendre la place et l’utilité de nos émotions permet de les accueillir différemment et de ne plus les subir passivement, avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur soi-même et autrui.

L’utilité de l’hypnose conversationnelle dans le cas de l’hypersensibilité émotionnelle

La plupart des personnes hypersensibles vivent sans problème leur différence. L’hypersensibilité émotionnelle n’est de loin pas une maladie, au contraire !

Il arrive cependant que cette caractéristique d’hypersensibilité soit mal vécue, notamment lorsque nous manquons de confiance en nous ou recherchons trop désespérément à plaire et à être compris(e).

L’incompréhension de ce qui se passe et notre focalisation sur les aspects dérangeant de notre hypersensibilité peut alors nous conduire à ressentir une souffrance qui, comme les autres émotions, va nous habiter et nous submerger.

C’est dans ce cas qu’une aide extérieure, cette aide que nous savons si bien donner à d’autres, va s’avérer utile. L’hypnose conversationnelle, par son questionnement focalisé sur ce qui vous préoccupe, et l’utilisation de vos moments inconscients particulièrement nombreux, vous permettront rapidement de faire émerger les éléments jusque là inconscients qui permettent au problème d’exister.

Mon activité professionnelle n’a pas de sens, mais j’ai besoin de cet apport financier pour ma famille.

J’ai besoin de solitude, mais je ne veux pas blesser mon/ma partenaire.

Je veux être authentique, mais je dois me protéger des autres.

Mettre enfin des mots sur l’origine de nos maux, sur la boucle jusque là inconsciente qui entravait notre liberté, nous permet de retrouver l’usage de notre cerveau analytique pour résoudre le problème. Cela peut être fait sous forme de choix, bien sûr, mais souvent la stimulation de nos ressources inconscientes et de notre créativité nous permet de découvrir d’autres solutions qui préservent des valeurs plus importantes encore.